Parallax Background Image

10 conseils-clés pour éviter la fraude lors de l'achat d'un véhicule d'occasion

Après une maison, l'acquisition d'une voiture est l'un des achats les plus importants d'un consommateur. L'achat d'une voiture d'occasion peut constituer le moyen idéal de trouver un véhicule adapté à vos besoins, à votre style de vie et à votre budget. Comme pour tout achat important, afin de vous assurer que le véhicule est adapté à vos besoins et d'éviter toute escroquerie, vous devez faire preuve de vigilance avant d'acheter une voiture d'occasion. Mars est le Mois de la prévention de la fraude au Canada.

Pour informer les consommateurs quant aux fraudes potentielles sur le marché des voitures d'occasion, Rapports historiques de véhicules CARFAX Canada a répertorié 10 conseils pour les guider dans le marché des véhicules d'occasion et leur garantir une bonne affaire et un bon véhicule.

1. Faites attention aux publicités ou aux vendeurs qui sont trop beaux pour être vrais

Si le prix du véhicule semble trop bas, si le vendeur souhaite uniquement communiquer par courriel, qu'il devient trop pressant ou fait quelque chose qui vous alerte, refusez la vente.

2. Méfiez-vous des vendeurs itinérants

Un vendeur itinérant est un individu, un concessionnaire ou un revendeur non autorisé, qui achète tout type de véhicule et qui, au lieu de les immatriculer sous son propre nom, met en vente lesdits véhicules en appliquant une marge bénéficiaire. Le trafiquant prétend être l'ancien propriétaire ou indique aux acheteurs potentiels qu'il vend la voiture pour un membre de sa famille ou un ami. Il peut mentir sur l'état réel de la voiture, trafiquer l'odomètre ou cacher des vices importants.

3. Procurez-vous le rapport CARFAX Canada

Un rapport historique de véhicule CARFAX Canada fournit des renseignements pertinents et importants sur l’historique du véhicule, notamment de l’information sur les accidents, des détails sur l’immatriculation, des renseignements sur les droits de rétention associés au véhicule dans certaines provinces ou certains territoires du Canada, selon le type de rapport que vous achetez, et un historique complet aux États-Unis. Demandez au vendeur s’il peut vous fournir le rapport ou achetez vous-même le rapport pour connaître l’historique du véhicule. Chaque rapport CARFAX Canada est doté d’un hyperlien actif vers carfax.ca. Vous devriez consulter l’hyperlien et la copie papier que le vendeur vous a fournie afin de vous assurer que les renseignements de cette dernière correspondent à ceux de la version en ligne.

4. Vérifiez les antécédents du concessionnaire

Si vous achetez votre voiture d'occasion chez un concessionnaire, faites des recherches sur les antécédents et la réputation du concessionnaire. Chaque province du Canada possède un organe administratif provincial qui émet des licences pour les concessionnaires, un critère exigé pour vendre légalement des véhicules au Canada.

5. Faites des recherches sur les droits de rétention et les voitures volées

Selon le type de rapport CARFAX Canada que vous choisissez, vous pouvez chercher les droits de rétention associés au véhicule dans certaines provinces ou certains territoires du Canada. Un droit de rétention associé à un véhicule est un titre de participation que le propriétaire attribue à une tierce partie, généralement à titre de garantie ou de sûreté pour une dette, jusqu’à ce que cette dette soit réglée. Si le véhicule fait l’objet d’un droit de rétention en suspens, le nouveau propriétaire pourrait être tenu responsable de payer le montant dû. Les rapports CARFAX Canada contiennent également des informations provenant du Centre d’information de la police canadienne; en lisant le rapport, vous saurez si un véhicule est volé.

6. Vérifiez l'identité du vendeur et le NIV

Demandez à votre vendeur une pièce d'identité et vérifiez si le nom et l'adresse du vendeur correspondent aux données figurant sur le formulaire d'immatriculation du véhicule. Vous devez vous assurer que la personne vendant le véhicule en est le véritable propriétaire. C'est aussi le bon moment de comparer à nouveau les données sur la marque, le modèle, l'année, la couleur, la plaque d'immatriculation et le numéro d'identification du véhicule (NIV) de la voiture avec le formulaire d'immatriculation.

7. Contrôlez correctement l'odomètre

Faire reculer l'odomètre est un moyen sournois d'augmenter le prix d'une voiture ayant un kilométrage élevé. Consultez l'odomètre : Tous les chiffres sont-ils alignés? Y a-t-il une preuve d'un quelconque sabotage (éraflures, fissures) autour de l'odomètre? L'usure des sièges, du volant, des pédales de frein et de l'intérieur d'une manière générale est-elle plus importante que ne semble l'indiquer le kilométrage du véhicule?

8. Faites une double vérification de l'état de la voiture

Lorsque vous avez l'occasion de vérifier le véhicule, faites une inspection intérieure et extérieure, de manière à vous assurer que l'état réel du véhicule concorde avec la description donnée par le vendeur. Lorsque vous faites une conduite-test, ne vous hâtez pas : 30 minutes peuvent être nécessaires pour bien évaluer le fonctionnement du véhicule.

9. Ne payez pas avant que le véhicule soit en votre possession

N'acceptez jamais de payer le véhicule d'avance et n'envoyez pas d'argent par virement. Méfiez-vous des personnes qui n'acceptent que des paiements en espèces. Si le vendeur exige les services d'un dépositaire tiers, faites des recherches sur cette tierce partie et assurez-vous qu'elle est légale, car de nombreux sites de dépositaires en ligne sont frauduleux.

10. Faites faire une vérification préalable à l'achat du véhicule

Contactez un mécanicien indépendant, qualifié, pour effectuer une vérification détaillée du véhicule. Munissez-vous de votre rapport CARFAX Canada, puisque vous devez vous assurer que tout dommage a été correctement réparé.