Parallax Background Image

Comment négocier l'achat d'un véhicule d'occasion

Vous avez trouvé un véhicule qui vous convient, et vous êtes prêt à discuter avec le vendeur d'un accord potentiel. Au moment de négocier le prix, il est important d'en arriver à une offre avantageuse pour les deux parties. Voici quelques conseils que vous devriez garder à l'esprit avant de vous engager :

1. Faites vos recherches. Il est important de vous procurer une excellente voiture à un prix raisonnable - et la première étape à suivre consiste à comprendre combien elle vaut. Commencez par savoir à quel prix les véhicules similaires ont été vendus dans votre région pour pouvoir prendre une décision éclairée concernant le véhicule qui vous intéresse.

Trouvez le Classement de la Valeur de la voiture.

2. Tenez compte des autres facteurs. Plusieurs choses peuvent influer sur le prix de vente d'un véhicule : son âge, son kilométrage, l'usure à l'intérieur et à l'extérieur, la façon dont il a été entretenu, les défauts ou les problèmes mécaniques qu'il pourrait avoir, les accessoires et les caractéristiques ajoutées et toute amélioration récente apportée au véhicule.

3. Procurez-vous le rapport CARFAX Canada. Un rapport d'historique de véhicule vous apprendra si le véhicule a déjà été accidenté ou s'il existe des engagements non réglés associés à ce véhicule, et il vous donnera un aperçu de l'historique d'immatriculation et de la réputation de la marque.

4. Faites faire une inspection préalable à l'achat du véhicule. Contactez un mécanicien indépendant qualifié pour effectuer une inspection détaillée du véhicule. Munissez-vous de votre rapport CARFAX Canada, puisque vous devez vous assurer que tout dommage causé par un accident a été correctement réparé.

5. N'oubliez pas les taxes de vente. Si vous achetez le véhicule auprès d'un particulier, n'oubliez pas que lors de l'immatriculation de votre véhicule, vous devrez payer les taxes de vente pour le véhicule (si vous l'achetez auprès d'un concessionnaire, le paiement des taxes sera inclus dans le processus d'achat). Vérifiez auprès de votre bureau d'immatriculation provincial pour connaître la somme que vous devrez débourser.

6. Connaissez votre prix de rupture. Avant de vous rendre au bureau de vente, déterminez quel est le prix le plus élevé que vous êtes disposé à payer pour ce véhicule en particulier.

7. Ayez l'esprit d'équipe. Si vous prévoyez faire une offre conjointe avec votre douce moitié, assurez-vous que vous êtes tous deux sur la même longueur d'onde. Discutez de votre stratégie au préalable et déterminez ensemble votre prix idéal et votre prix maximum. Exprimer un désaccord ou vous interroger l'un et l'autre devant le vendeur ne vous aidera pas à obtenir un meilleur prix.

8. Posez les questions délicates. Si le rapport CARFAX Canada révèle que le véhicule a été endommagé, assurez-vous que le véhicule a été réparé correctement. Demandez à voir si l'incident a eu d'autres répercussions sur le véhicule. Faites de même pour tout problème révélé par l'inspection préalable à l'achat ainsi que pour tout dommage ou défaut visible – n'ayez pas peur d'en parler! Ces facteurs peuvent influer sur le prix du véhicule et vous donner plus de marge de manœuvre pour négocier.

9. Envisagez l'ajout d'éléments pour augmenter la valeur. Il est parfois possible d'augmenter la valeur par rapport au prix payé en ajoutant des éléments. Par exemple, vous pourriez ajouter l'application d'un antirouille ou d'autres services. S'il s'agit d'éléments que vous aimeriez avoir ou que vous auriez sans doute achetés de toute façon, il peut être judicieux de les demander afin d'obtenir une plus grande valeur pour le prix d'achat.

10. Soyez respectueux. Ne faites pas au vendeur une offre ridicule et bien en dessous du prix demandé. Vous risqueriez de l'insulter et de faire en sorte qu'il ne veuille plus négocier avec vous.

11. Ayez confiance en l'offre que vous faites. Affichez cette confiance lorsque vous présentez votre offre au vendeur. Ne marmonnez pas, et ne l'annoncez pas d'une manière qui pourrait laisser entendre que votre prix est incertain. Soyez affirmatif et mentionnez l'offre d'une façon qui démontre au vendeur que vous êtes sérieux.

12. Contenez vos émotions. Lors de vos négociations avec le vendeur, évitez de vous montrer colérique, insistant ou arrogant et soyez prudent si vous constatez que le vendeur agit de cette façon. N'oubliez pas que l'objectif du processus de négociation est d'en arriver à un prix équitable, qui sera satisfaisant tant pour le vendeur que pour vous.

13. Ne prenez pas de décision hâtive. Si le vendeur fait une contre-offre et que vous aimeriez y réfléchir, vous le pouvez. Dites-le au vendeur – l'achat d'un véhicule est une décision importante et vous ne devez pas la prendre de façon hâtive. Si le vendeur a d'autres acheteurs potentiels, vous devez toutefois savoir que vous pourriez perdre le véhicule si vous attendez.

14. Soyez prêt à abandonner la course. Il existe une foule de possibilités en ce qui concerne l'achat d'un véhicule d'occasion. Ne vous attachez pas trop au véhicule, particulièrement si le vendeur et vous ne parvenez pas à vous entendre. Chaque fois que vous entamez des négociations, vous devez vous préparer à vous retirer si la situation vous y amène.