Parallax Background Image

Comment vous protéger des vendeurs itinérants

Lorsqu'il s'agit d'acheter une voiture, que ce soit auprès d'un concessionnaire ou d'un particulier, la grande majorité des vendeurs sont des gens honnêtes qui tentent de vous vendre une bonne voiture à un bon prix. Il faut toutefois garder à l'esprit qu'une règle comporte toujours quelques exceptions. Afin de vous protéger des vendeurs frauduleux, vous devez vous renseigner adéquatement.

Qu'est-ce qu'un vendeur itinérant?

Un vendeur itinérant (aussi appelé trafiquant ou revendeur d'autos à la sauvette) est un individu, un concessionnaire ou un revendeur non autorisé, qui vise essentiellement à tirer un profit de véhicules qu'il n'a possédé que pendant un très court laps de temps. Dans certains cas, les véhicules peuvent même ne pas être enregistrés au nom du vendeur itinérant. Chaque province du Canada possède un organe administratif provincial qui émet des licences pour les concessionnaires, un critère exigé pour vendre légalement des véhicules au Canada.

Comment un vendeur itinérant procède-t-il?

Un vendeur itinérant est une personne sans permis qui achète des véhicules et qui, au lieu de les immatriculer sous son propre nom, met en vente lesdits véhicules en appliquant une marge bénéficiaire. Le vendeur itinérant prétend être l'ancien propriétaire ou déclare aux acheteurs potentiels qu'il vend la voiture pour un membre de sa famille ou un ami, en jouant souvent sur les émotions de l'acheteur en racontant une histoire triste. Habituellement, le vendeur itinérant met en vente plusieurs véhicules simultanément et demande que l'acheteur potentiel le rencontre dans un endroit public afin d'éviter de révéler son adresse et ses renseignements personnels.

Pourquoi devrais-je éviter de faire affaire avec un vendeur itinérant?

Un vendeur itinérant peut mentir sur l'état réel de la voiture, trafiquer l'odomètre ou cacher des vices importants. En outre, il tente habituellement de convaincre le nouvel acheteur de payer comptant afin d'éviter de laisser une trace écrite. En fin de compte, le vendeur itinérant réalise un profit sur le véhicule sans payer de taxes. De plus, si vous achetez un véhicule auprès d'un vendeur itinérant (ou, en fait, auprès de tout vendeur privé), vous ne bénéficierez d'aucune protection en cas de problème. Dans le cas d'un vendeur itinérant, il est particulièrement difficile d'effectuer un suivi auprès de ce dernier après l'achat (pour vous et pour les organismes d'application de la loi), car il est fort possible qu'il ait dissimulé ses vrais renseignements personnels et ses vraies coordonnées au cours de la transaction d'achat frauduleuse.

Comment puis-je éviter de faire affaire avec un vendeur itinérant?

Le texte qui suit contient des astuces pour vous permettre de vous assurer que vous traitez avec un marchand légitime lors de votre processus de recherche de véhicule :

  1. Vous devriez toujours vous questionner lorsque tout semble trop beau pour être vrai.

  2. Méfiez-vous d’un vendeur privé qui annonce plusieurs véhicules en même temps

  3. Ne faites pas affaires avec un vendeur qui ne veut pas vous rencontrer en personne. Soyez sur vos gardes s’il ne discute avec vous que par téléphone ou courriel.

  4. Procurez-vous le rapport CARFAX Canada pour obtenir les renseignements pertinents et importants sur l’historique d’un véhicule d’occasion, notamment les détails sur l’immatriculation, les renseignements sur les droits de rétention enregistrés au véhicule (selon le type de rapport CARFAX Canada acheté) et un historique complet aux États-Unis. Le rapport CARFAX Canada contiendra également des détails relatifs au statut et vous indiquera si le véhicule a été volé.

  5. Si on vous a remis un rapport CARFAX Canada, consultez l'hyperlien vers ce dernier et la copie papier que le vendeur vous a fournie afin de vous assurer que les renseignements de cette dernière correspondent à ceux de la version en ligne. Assurez-vous que l'hyperlien vers le rapport CARFAX Canada commence par http://reports.carfax.ca. Vérifiez également la date du rapport : celle-ci doit être relativement récente pour vous donner l'assurance que le rapport contient les tous derniers événements associés au véhicule convoité. Ces tactiques vous permettront de vous assurer que ni la copie papier ni les versions en ligne du rapport n'ont été falsifiées. Si vous avez des préoccupations, n'hésitez jamais à appeler CARFAX Canada au 1-866-835-8612.

  6. Demandez à votre vendeur une pièce d'identité et vérifiez si son nom et son adresse correspondent aux données figurant sur le formulaire d'immatriculation du véhicule (en version originale, non photocopiée).

  7. Vérifiez si les renseignements, la couleur et le numéro d'identification du véhicule (NIV) correspondent à ceux du formulaire d'immatriculation, de la fiche de souscription à l'assurance et du rapport CARFAX Canada. Il peut arriver qu'un vendeur itinérant falsifie ces renseignements à des fins frauduleuses, et le fait de vérifier ces derniers au moyen de ces outils vous aidera à vous protéger.

  8. Ne payez pas avant que le véhicule soit en votre possession. Si le vendeur exige d'être payé en espèces, méfiez-vous. Si le vendeur exige les services d'un dépositaire tiers, faites des recherches sur cette tierce partie et assurez-vous qu'elle est légitime et sécuritaire, car de nombreux sites de dépositaires en ligne sont frauduleux.

  9. Faites effectuer une vérification préalable à l'achat du véhicule à l'endroit de votre choix. Si le vendeur s'y oppose ou insiste pour que cette vérification ait lieu à un endroit précis, cela peut constituer un indicateur d'alerte. De nombreux vendeurs itinérants font équipe avec des personnes qui interpréteront les résultats des essais de contrôle des émissions ou des inspections préventives à leur façon ou fausseront l'information quant à l'état réel du véhicule.

  10. Ne prenez pas de décision précipitée quand vous envisagez d'acheter un véhicule. Si le vendeur ne vous permet pas de lui rendre visite à sa résidence et s'il insiste pour vous rencontrer dans un lieu public, cela pourrait signifier qu'il vous cache quelque chose.

Obtenez le rapport de CARFAX Canada pour un historique complet du véhicule, les détails sur les enregistrements, les droits de rétentions canadiens enregistrés et un historique américain complet. Le rapport CARFAX Canada contient aussi les détails sur le statut du véhicule et nous permet de savoir s’il est actuellement déclaré volé.