Parallax Background Image

Conseils pour conduire en toute sécurité sur des routes glacées

Les Canadiens et Canadiennes sont habitués aux longs hivers froids et certains ont même appris à les apprécier en pratiquant des activités comme le patinage, le ski, la descente en traîneau ou encore la fabrication de bonhommes de neige. Or, même les plus grands amoureux de l'hiver frémissent à l'idée d'avoir à conduire, les mains crispées sur le volant, sur des routes glacées sombres.

La plupart des conducteurs rencontreront un jour ou l'autre de la glace noire et le fait de savoir comment réagir rapidement et correctement peut faire la différence entre avoir la frousse pendant quelques secondes et avoir un accident.

Qu'est-ce que de la glace noire?

La glace noire est comme de la glace ordinaire qui se forme sur la chaussée après une pluie verglaçante ou un regel de la neige ou de la pluie qui s'y trouve. Elle apparaît souvent lorsque la température ambiante est supérieure à la température de la chaussée. En raison de cet écart de température, les gouttelettes dans l'air gèlent aussitôt qu'elles entrent en contact avec la chaussée. Une chute rapide de la température produit aussi de la glace noire, l'eau sur la chaussée n'ayant pas eu le temps de s'évaporer avant de geler. La glace noire porte ce nom parce qu'elle ne contient pas de bulles et est donc entièrement transparente. Se confondant avec la surface, elle est difficile à voir.

Comment se préparer à affronter des chaussées glacées

Par temps froid, il est conseillé de ralentir au cas où l'on rencontrerait des plaques de glace. Bien que les distances de freinage et la conduite du véhicule se dégraderont en présence de glace noire, il est possible de s'y préparer en s'exerçant à conduire sur des chaussées glissantes, comme sur un terrain de stationnement vide enneigé ou recouvert de glace, et en s'assurant que ses pneus d'hiver sont approuvés et qu'ils sont en bon état. Les pneus d'hiver sont faits d'un composé qui restera souple par temps froid, contrairement aux pneus d'été ou quatre saisons qui durcissent à basse température. Cette caractéristique donne au véhicule une meilleure adhérence à la chaussée, raccourcit les distances de freinage et améliore sa maniabilité sur la neige et la glace.

Comment prévenir les dérapages

Si vous rencontrez de la glace noire, il est important de rester calme et de repenser à ce que vous avez appris. Les spécialistes conseillent de réagir le moins possible et de maintenir le véhicule en ligne droite lorsque vous passez sur des surfaces glissantes. Tentez de garder le volant droit, relâchez la pédale d'accélérateur et n'enfoncez pas la pédale de frein. Si vous conduisez un véhicule à boîte de vitesses manuelle, rétrogradez à un rapport inférieur – cela pourrait assurer une meilleure maîtrise du véhicule.

Disposez vos mains à neuf et trois heures sur le volant, plutôt qu'aux positions recommandées habituellement de dix et deux heures. Vous aurez ainsi une meilleure maîtrise du volant afin de le maintenir droit.

Que faire si vous commencez à déraper? Si vous sentez l'arrière du véhicule déraper, souvenez-vous de regarder dans la direction où vous voulez aller et non dans celle où vous avez peur d'aller. Tournez doucement le volant dans la direction où va l'arrière du véhicule. Si vous combattez ce mouvement, vous pourriez perdre la maîtrise du véhicule.

Si vous dérapez ou tournoyez, une fois encore, demeurez calme. Il pourrait être nécessaire d'appliquer légèrement les freins si vous dérapez beaucoup. Si votre véhicule est doté d'un système de freinage antiblocage (ABS), mettez le pied sur le frein et appliquez une pression progressive – le système ABS pompera les freins pour vous. La pulsation que sous sentirez sous la pédale de frein indique que le système ABS est en train d'appliquer et de relâcher les freins. N'enlevez pas le pied de la pédale de frein quand vous commencez à sentir cette pulsation. Si votre véhicule n'est pas équipé d'un système ABS, utilisez la méthode pointe-talon, qui consiste à garder le talon au plancher et à pomper doucement les freins avec les orteils durant le dérapage tout en maintenant le volant orienté dans la direction où l'on veut que la voiture se dirige. Si vous sentez que les freins se bloquent, relâchez les freins et répétez cette procédure jusqu'à ce que le véhicule s'immobilise.

La glace noire n'est malheureusement qu'un des éléments que l'on rencontre sur les chaussées quand la température chute. La meilleure façon de se préparer à affronter la saison de conduite hivernale est de savoir à quoi s'attendre et comment réagir, et de transmettre ce savoir aux autres conducteurs.